Et si l’année 2020, rime avec la plus belle leçon de notre vie?

Le secret du bonheur

A l'écoute, de nos transformations et de notre évolution..

"L'on ne peut pas descendre deux fois dans le même fleuve" Héraclite d'Ephèse

Dans Alice au pays des merveilles

Une chenille demande à Alice  » qui est-tu? »,ce à quoi la petite fille répond  » je ne sais pas très bien, madame, du moins pour l’instant..je sais qui j’étais quand je me suis levée ce matin, mais je crois qu’on a dû me changer plusieurs fois depuis ce moment-là. »

Le symbole de la chenille met en cause toute la doctrine de la transmigration sans l’expliciter clairement en elle-même. Dans ces mots, Lewis Carroll saisit un fait extraordinaire : lorsque nous nous réveillons chaque matin, nous reprenons conscience, mais que récupérons-nous exactement? Comment le cerveau crée-t-il la sensation de permanence du soi? Comment peut-on avoir ce point de référence jour après jour, cette stabilité nécessaire au maintien de la continuité du soi?

 

La maitrise de sa vie

En général, nous aimons tous la stabilité, elle est rassurante. Elle permet de mettre en place des projets: programmer des voyages, souscrire un prêt immobilier, un plan de carrière .. derrière cette attirance pour la stabilité il y a un fantasme encore plus puissant, celui du contrôle, de la maitrise et de la certitude… mais une trop grande confiance dans notre capacité de contrôle nous expose à la déception, à la tristesse, voire à la souffrance..

Et puis il suffit qu'un mini virus s'invite au bal et cet édifice fait de certitude et de maitrise s'écroule....

L'impermanence, cette condition si humaine

Notion centrale dans la pensée bouddhiste qu’au contraire, l‘état naturel de tout être est le renouvellement.. La rivière est toujours là, mais elle n’est jamais faite de la même eau, tout comme notre organisme, dont nos cellules changent sans cesse..

On l’a bien observé au moment du confinement. Les personnes qui ont le mieux supporté cette situation fort contraignante sont celles qui ont accepté ce changement soudain, qui ont compris qu’il fallait s’adapter et composer avec la contrainte..

Le Yoga : Un art de vivre

Le yoga et la méditation permettent de vivre l'impermanence, comme une expérience concrète, nous sommes à l'écoute des transformations, de notre corps ( à travers le travail postural, on expérimente l'aptitude du corps à changer de forme et à atteindre une sorte de stabilité à travers ses multiples métamorphoses) des équilibres qui évoluent, la conscience de l'instant présent..
Le fait de respirer, est l'expérience de l'impermanence..
Puisque tout phénomène contient sa propre disparition, embrassons donc notre propre finitude, accueillons l'impermanence avec un sentiment de légèreté et de liberté, avec la même émotion qu'éveillent en nous les lucioles, ces étoiles dansantes qui disparaissent après avoir captivé la nuit et brillé de tout leur éclat.
Alors, la tristesse liée à la perte de personnes et de choses chères trouvera sa place, mais imprégnée d'une joie paisible du fait de la reconnaissance d'avoir eu l'opportunité et la chance de participer de la beauté évanescente de la vie.
Tout est changement et l'acceptation de ce renouvellement incessant porte en elle le secret du bonheur.
BARRACO Mélanie
Après quelques semaines de lutte, de colère et d'incompréhension
La Covid m'a rendu philosophe à mes heures perdues
et m'a rappelé la plus belle leçon, le caractère sacré de la vie et sa lumière..
Merci l'Univers, Merci 2020 pour cette belle année d'adaptation, de flexibilité, et de mobilité <3

" Impossible de vous dire mon âge : il change tout le temps" Alphonse Allais

Leave A Comment